clavier d'ordinateur

Vous êtes employeur et vous souhaitez bénéficier d’aides financières pour recruter un(e) apprenti(e) ?

Nous vous présentons les différentes aides financières dont vous pouvez bénéficier en fonction de vos besoins !


En tant qu'employeur, recruter un(e) apprenti(e) peut être une excellente solution pour former un(e) futur(e) salarié(e). Cependant, le coût de ce recrutement peut parfois vous amener à hésiter avant de vous lancer. Nous vous partageons donc les différentes aides existantes pour financer le recrutement d'un(e) apprenti(e).
 

Quelles sont les aides proposées ?

  • 5 000 euros pour un(e) apprenti(e) de moins de 18 ans,
  • 8 000 euros pour un(e) apprenti(e) majeur(e),

Pour en bénéficier,  les contrats doivent être signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021. Cette aide sera versée : 

  • Aux entreprises de moins de 250 salariés sans condition, 
  • Aux entreprises de plus 250 salariés à la condition qu’elles s’engagent à atteindre le seuil de contrats d’apprentissage ou de contrats de professionnalisation dans leur effectif en 2021, selon des modalités définies par décret (faute de quoi il faudra rembourser les sommes perçues.)

À noter : Vous pourrez bénéficier de cette aide pendant la première année de contrat. A l’issue de cette première année, seules les entreprises éligibles à l’aide unique pourront bénéficier de cette aide jusqu’à la fin du contrat. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Ministère du travail.

L’aide est accordée pour la signature d’un contrat d’apprentissage afin d’encourager l’employeur à recruter un(e) apprenti(e) reconnu(e) travailleur handicapé. 

  • Montant de l’aide : 3 000 € maximum pour la durée du contrat.
    • Le Montant sera proratisé en fonction de la durée du contrat de travail et versé à compter du 6ème mois. 
  • Comment en bénéficier ? 
    • La demande d’aide doit être faite par l’entreprise et adressée à l’Agefiph dans les trois mois qui suivent l’embauche. 

Ces articles pourraient vous intéresser :